Science

Le parachutisme le plus incroyable du monde - Sans parachute!

Le parachutisme le plus incroyable du monde - Sans parachute!

Sauter de n'importe quelle hauteur de plus de quelques pieds sans protection est probablement une mauvaise idée. Cependant, sauter de 25000 pieds (7620 mètres) sans parachute sonne comme un souhait de mort. Alors, comment le parachutiste Luke Aikins a-t-il réussi (et survécu!)?

La hauteur compte-t-elle?

Sauter à plus de 600 mètres n'aura aucun effet sur votre vitesse. Alors que la physique déclare que les choses s'accélèrent constamment, cela est pris en compte sans résistance de l'air qui voit une personne atteindre la vitesse terminale après une chute de cette hauteur. Bien entendu, la vitesse terminale varie en fonction de la taille, de la forme et de la densité de l'objet, de sorte que de légères déviations peuvent se produire. À la fin de la journée, sauter plus que de près de 8 kilomètres permettrait à Aikins d'atteindre sa vitesse maximale - s'il a sauté de la moitié de cette hauteur n'aurait eu aucun effet. Cependant, en approchant de la chute avec un aigle étendu, Aikins peut augmenter sa résistance à l'air et réduire légèrement sa vitesse terminale, ce qui lui donne une plus grande chance de survivre à l'atterrissage.

Comment a-t-il survécu au débarquement?

Tomber du ciel verrait une grande partie de l'énergie potentielle gravitationnelle se transformer en cinétique, bien sûr avec une grande partie également perdue à cause de la résistance de l'air. Cependant, à un moment donné, toute cette énergie cinétique a dû être dissipée. Cela se présente sous la forme d'une impulsion ou d'un changement d'élan au fil du temps (F = mv / t). Quiconque a claqué les freins d'une voiture ou est tombé d'une chaise comprendra que s'arrêter trop rapidement est plutôt désagréable. Plus une collision se produit, moins la force sera ressentie en un instant, la dissipant sur une durée plus longue, c'est pourquoi vous préférez être frappé avec un oreiller plutôt qu'une brique. De même, les Aikins tombant à 240 km / h ne voudrait probablement pas s'arrêter instantanément. Cependant, pour une durée incroyablement courte, les humains peuvent gérer jusqu'à 30 grammes de force (voir tableau ci-dessous).

[Source de l'image: Wikipédia]

Le graphique, décrivant la tolérance humaine à la force g au fil du temps, démontre que pendant une courte durée, les humains sont plutôt tolérants aux forces élevées. Les parachutistes traditionnels accélèrent rapidement à la vitesse terminale avant d'ouvrir leur parachute, ce qui les accélère négativement en quelques secondes, donnant ainsi une faible impulsion qui se traduit par plus de confort. Afin d'arrêter d'utiliser un filet, le temps doit être pris en considération. Dans cet esprit, Aikins et son équipe ont précisément conçu un filet qui fournissait une impulsion suffisamment faible pour pouvoir survivre. Pour maintenir une accélération de seulement 10 g (là où la plupart des gens s'évanouissent), le nid doit s'étendre sur au moins 2,3 mètres (7,5 pieds). À en juger par la vidéo (et le fait qu'il ait vécu), il est évident qu'ils ont (heureusement) réussi.

Pourquoi le Flip à la fin?

Après une longue chute d'Aikins, il se retourne rapidement pour prendre la force sur son dos. Tomber sur le dos offre une collision plus confortable qui peut être beaucoup plus facilement gérée par le corps. Le cervelet qui se trouve à l'arrière de votre tête contrôle des fonctions telles que la coordination et l'équilibre, tandis que l'avant contient le cortex préfrontal qui est chargé d'être alerte et de prendre des décisions. La chute vers l'arrière dirige la force sur le cervelet au lieu du cortex préfrontal, ce qui permet aux humains de maintenir plus d'accélération car la vigilance peut être maintenue. Non seulement cela, mais les ligaments tels que les bras, les jambes et le cou ont une tolérance beaucoup plus grande pour se plier en avant plutôt qu'en arrière, ce qui pourrait sauver les Aikins des entorses ou pire. C'est une technique similaire utilisée par les sauteurs de filet.

Avec la vitesse terminale, l'impulsion et la stratégie en tête, Aikins a réussi ce qui semble impossible et a survécu en sautant d'un avion sans parachute. Malgré sa survie, nous vous recommandons de ne pas l'essayer chez vous.

[Source de l'image: Sa Vids]

VOIR AUSSI: REGARDER: Un enfant de 7 ans frappe une balle de golf dans l'espace

Écrit par Maverick Baker


Voir la vidéo: Wingsuit landing without deploying a parachute - Gary Connery (Octobre 2021).